l’appel de la sagesse

partage sur le chemin de la connaissance de soi

2 décembre, 2010

Sri Mata Amritanandamayi

Classé dans : Non classé — samskara @ 23:10

afficherlimageentaillerelle.jpg

5 mai, 2010

Amma

Classé dans : Amma — samskara @ 16:54

Les principes fondamentaux de toutes les religions enseignent l’amour, la paix et l’harmonie. Les maîtres spirituels n’ont jamais prêché l’égoïsme et ils n’ont jamais encouragé les gens à se battre. Les conflits et les problèmes actuels, bien qu’on les dise « religieux » sont dus à un manque de compréhension des principes religieux.

Guérir

Classé dans : Jack Kornfield — samskara @ 16:45

la maturité émotionnelle

Si nous voulons donner corps à notre vie spirituelle dans l’Amour et la Sagesse, cette guérison est nécessaire.
Lorsque la douleur et la rage, les traumatismes de l’enfant maltraité ou abandonné n’ont pas été guéris, ils deviennent de puissantes forces inconscientes dans notre existence. Tant que nous n’aurons pas pris conscience de nos blessures anciennes et que nous ne les auront pas comprises, nous nous apercevrons que nous répétons sans cesse leurs schémas de désirs inassouvis, de colère et de confusion.

psaume 91

Classé dans : psaume 91 — samskara @ 16:28

Celui qui demeure sous l’abri du très-haut
repose à l’ombre du Tout puissant

Ouverture

Classé dans : Eckart Tolle — samskara @ 16:26

Alors lorsque vous êtes vigilant et que vous contemplez une fleur, un oiseau, un cristal, sans le nommer mentalement, vous avez accès au non-manifesté. Une ouverture se produit à l’intérieur, même infime, dans le royaume de l’esprit.

Deepak Chopra

Classé dans : Deepak Chopra — samskara @ 16:12

Un jour

après que tu auras surmonté cette fièvre et ces tourments, tu verras une petite flamme luire dans ton coeur.
Elle aura d’abord la taille d’une étincelle, puis d’une flamme de bougie, puis d’un violent incendie. Alors tu te réveilleras et la flamme engloutira le soleil et la lune et les étoiles. A ce moment là le cosmos entier sera submergé d’Amour, Amour qui ne quittera cependant jamais ton coeur.

les étapes de la confiance

Classé dans : un cours en miracles — samskara @ 16:03

Les enseignants de Dieu ont confiance dans le monde, parce que le monde est gouverné par un pouvoir qui est en nous mais non pas de nous, c’est ce pouvoir qui garde toutes choses en sécurité.
Une fois que l’on a fait l’expérience de ce pouvoir, il est impossible de faire confiance à sa propre petite force.

Il doit voir les choses sous une lumière différente.

Il faut avoir beaucoup appris pour comprendre que toutes choses, évènements, rencontres et circonstances sont des aides.

Apprendre que là ou il anticipait du chagrin, il trouve à la place un coeur léger et joyeux ; là où il pensait que quelque chose lui était demandé il trouve un don qui lui est accordé.

Abandonne ce que tu ne veux pas et garde ce que tu veux.

Tu dois apprendre à mettre de côté tout jugement et à demander seulement ce que tu veux réellement en toutes circonstances.

C’est ici que l’apprentissage est consolidé

Maintenant ce qui était vu comme à peine des ombres auparavent devient des gains solides, sur lesquels il est possible de compter dans tous les cas d’urgences, aussi bien que dans les moments tranquilles.

A partir d’ici la voie est là;

Paroles d’Amma

Classé dans : paroles d'Amma — samskara @ 15:37

La pratique de la spiritualité devrait devenir une part aussi indispensable de notre existence que manger et dormir. Sans un équilibre entre le spirituel et le matériel, il est impossible de connaître le vrai bonheur et de réaliser le but de la vie. Cet équilibre est le coeur de la vie, et tel est bien le but du Védanta et de toutes les autres vraies religions du monde.

le message de l’Inde

Classé dans : le message de l'Inde — samskara @ 10:54

De J.G. Arora ; Central Chronicle, Bhopal : 7 octobre 2005

Les Védas sont les Ecritures sacrées de l’Inde antique destinées à guider les humains autant dans leur vie de tous les jours que dans la quête de la réalisation de soi. Et, comme il est dit dans l’Atharva Veda (10.8.32),  » Les écritures saintes ne vieillissent ni ne s’achèvent jamais. ‘Devasya pashya kavyam na namaar, na jiryati’).

Les Védas sont les livres les plus anciens que l’humanité s’enorgueillit de posséder, ce sont les fondements du Sanatana Dharma (Religion éternelle), plus connu sous le nom d’Hindouisme. Les védas contiennent des pensées sublimes exprimées dans une langue sublime. Le premier mantra du Rig Véda est le premier poème du monde.

Les quatre Védas, c’est-à-dire le Rig Véda, le Yajur Véda, le Sama Véda et l’Atharva Véda se composent en tout de 20416 mantras. Le Rig Véda est le plus ancien et c’est lui qui possède le plus grand nombre de mantras. Chaque mantra du Véda a son Devata (divinité), ainsi que le Rishi (sage) à qui le mantra fut révélé et son Chhanda (nombre de pieds). Et tous les Védas ont leurs propres livres de Mantra Samhitas, de braahmana, d’aaranyaka et d’Upanishads.

Voyons un petit aperçu du fascinant savoir Védique.

Une société sans castes et sans classes

Les Védas, la fondation de l’hindouisme, embrassent tous les domaines et prescrivent une société sans castes et sans classes. Les Védas portent la même affection à tous les êtres humains. Les Védas parlent de la noblesse et de l’unité de l’humanité toute entière (krinvanto vishvam aryam). Le mantra 10-13-1 du Rig Véda s’adresse à l’humanité toute entière en l’appelant les enfants divins (Shrunvantu vishve amrutsya putraha).

D’innombrables mantras soulignent l’universalité, la fraternité universelle, l’harmonie, la joie, l’affection, l’unité et ce qui est commun à l’humanité toute entière. En voici quelques illustrations. Dans le mantra numéro 5-60-5 du Rig Véda, le poète divin déclare :  » Tous les hommes sont frères ; personne n’est grand, personne n’est petit. Tous sont égaux « . Le mantra 16.15 du Yajur Véda redit que tous les hommes sont frères :  » personne n’est inférieur ou supérieur.  » Le mantra numéro 3-30-1 de l’Atharva Véda veut que tous les humains soient affectueux et s’aiment les uns les autres comme la vache aime son veau nouveau-né. Le mantra numéro 3-30-6 de l’Atharva Véda va plus loin en insistant sur l’harmonie quand il ordonne que l’humanité dîne ensemble, et soit fermement unie comme les rayons attachés au moyeu de la roue du chariot.

Le dernier mantra du Rig Véda insiste encore d’avantage sur l’unité et l’harmonie de l’humanité toute entière :  » Samani Vha Aakuti, Samana Hrudyani Vha, Samanam Astu Vo Mano, Yatha Vha Su Saha Asti.  » ( » Soyez unis dans vos buts, dans vos cœurs, dans vos esprits et que votre unité se renforce sans cesse « ).

Hommage à Mère Terre

Bien que l’écologie soit un concept moderne, c’est dans les Védas que l’on trouve le plus ancien hommage jamais rendu à l’environnement. 63 des mantras de l’Atharva Véda, (du numéro 12.1.1 au numéro 12.1.63) font partie de Prithvi-sukta, l’Hymne à la Terre, qui glorifie la Mère Terre. Les sages védiques considéraient la Terre comme étant sacrée et inviolable.

Le mantra numéro 12.1.12 de l’Atharva Véda appelle la Terre, la mère et l’humanité, ses enfants (Mata bhumih putro aham prithivyaha). Prithvi Sukta proclame la Terre comme étant la mère de toutes les créatures et il sollicite ses bénédictions.

Selon Prithvi Sukta, la Mère Terre est ornée de hauteurs, de pentes, de plaines, de collines, de montagnes, de forêts, de plantes, d’herbes médicinales et de trésors ; et elle veille sur toutes les créatures qui respirent et qui bougent. Puisse-t’elle nous apporter la joie, la richesse, la prospérité, le bonheur et la gloire !

Vous êtes ‘Suprême’

En s’adressant à l’humanité, l’Atharva Véda (2.11.15) informe tous les chercheurs :  » Vous êtes purs, vous rayonnez, vous êtes bienheureux, vous êtes illuminés  » (Shukro-asi, bhrajo-asi, swar-asi, jyotir-asi). Plusieurs Upanishads vont plus loin dans la diffusion de ce message quand elles proclament  » aham brahmasmi  » (Je suis le suprême : Brihad Aaranyak Upanishad 1.4.10) ;  » tat tvam asi  » (Tu es de même : Chhandogya Upanishad : 6.8.7) ;  » prajnyanam brahman  » (Connais le suprême : Aitreya Upanishad : 3.1.3) et  » ayam atma Brahman  » (Cet Atma est Suprême : Mandukya Upanishad 1.2). Ces quatre maximes sont appelées les quatre Maha Vakyas (Grandes Maximes).

La paix universelle et l’harmonie

La paix universelle et l’harmonie font partie intégrante des Védas. Dans le Yajur Véda, le célèbre Shanti Mantra (Hymne de la Paix numéro 36.17) veut que la paix et l’harmonie se répandent dans tout l’univers ; le voici :

 » Je prie pour que la paix se répande dans tous les mondes ; je prie pour la paix dans le Ciel et sur la Terre ; la paix des herbes, de la végétation et des forêts ; la paix parmi les êtres humains et les dirigeants du monde ; la paix dans le monde entier, la paix pour tout le monde partout. La paix, la paix véritable. Je prie pour cette même paix !  »

Et dans l’Atharva Véda (11.15.6),  » Puissent tous les habitants de tous les points cardinaux être mes amis « . Les védas propagent un message d’harmonie universelle et le bien-être pour l’humanité toute entière. Tel est le sentiment védique  » Sarve janah sukhino bhavantu.  » (Puisse tout le monde être heureux  » !

Partagez vos richesses

Plusieurs Mantras Védiques conduisent les humains à partager leurs richesses avec les autres.
Le Rig Véda (1-15-8) stipule :  » Devenons les instruments de Dieu et distribuons la fortune aux pauvres et à ceux qui sont dans le besoin.  » Plus loin, le Rig Véda (10.117.6) déclare que c’est un pêché de ne pas partager ses richesses avec autrui, et que quiconque mange seul est en état de pêché. De la même manière, l’Atharva Véda (3-30-7) exige des hommes qu’ils partagent leurs commodités avec les autres.

Le Mantra de Gayatri

Le Mantra de Gayatri est également connu sous le nom de Savitri Mantra, de Guru mantra et de Maha Mantra. Il apparaît dans le Rig Véda ainsi que dans le Yajur Véda et le Sama Véda.

Toute étude des Védas comporte la prière du Mantra de Gayatri, c’est-à-dire :  » Aum, bhoor bhuva swaha / tat savitur varenyam / bhargo devasaya dheemahi / dhiyo yo naha prachodayat « . Il signifie :  » Puisse Dieu tout-puissant, qui ôte la peine et la tristesse, lui qui procure le bonheur, éveiller notre intellect et nous conduire dans la bonne direction « .

Le mantra de Gayatri est un mantra important pour la réalisation de soi et on dit qu’il représente le seigneur suprême. Dans la Bhagvad Gita (10.35), le Seigneur Krishna dit que parmi les strophes, Il est la Gayatri.

L’aphorisme sanskrit :  » Gayantam Tryate iti gayatri  » veut dire que il est le Gayatri Mantra parce qu’il protège celui qui le récite. Ce mantra met l’intellect sur le bon chemin ; et il procure la paix intérieure et la béatitude.

Vivre cent ans

Les Védas aident les humains à se découvrir intérieurement, mais en plus ils mettent l’accent sur la réussite dans la vie mondaine. Ainsi dans le Yajur Véda (36.24) :  » Puissent nos yeux voir pendant une centaine d’années ; puissions-nous mener une vie active pendant une centaine d’années ; puissent nos oreilles entendre pendant une centaine d’années ; puissions nous parler pendant une centaine d’années ; puissions nous jouir de ces facultés pendant même plus d’une centaine d’années. (Pashyem shradah shatam / Jivem sharadah shatam shrunuyam sharadah shatam / pra bravam sharadah shatam adeenah syam sharadah shatam / bhuyashch sharadah shatat) « .

On trouve également des prières similaires pour mener une vie dynamique pendant une centaine d’années dans de nombreux autres Mantras Védiques.

Samskâra

Classé dans : spiritualité — samskara @ 9:58

Samskâra
Rendre parfait, raffiner, polir (même racine que le mot sanskrit qui signifie : raffiné, poli, rendu parfait). Education, culture, entraînement du mental.Impression, forme, moule, influence,. Faculté de se souvenir : impression laissée dans la mémoire. Réaction habituelle créée par les expériences passées. Consécration, sanctification. Rite purificatoire, rite sacré ou cérémonie.

 

courspdv |
paroissesaintemariemadeleine |
Ma rencontre avec Dieu par ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | etenite
| Les Témoignages de la Greno...
| Spiritus